L'arbitrage

Arbitrage FFVoile

 

Le terme "arbitre" désigne des personnes qui exercent différentes fonctions lors des manifestations nautiques.

Toutes sont des "arbitres" :

- Comité de course

- Jury

- Jaugeur (NB : les mesureurs de classe ne sont pas des arbitres)

- Umpire

- VRC (cette spécificité ne demande pas de formation particulière mais une adaptation de la fonction de Comité de Course)

- Juge d'expression de vague

- Les contrôleurs "course au large" (catégorie spéciale, nationale).

 

Il existe 5 graduations d'arbitres :

 

- Arbitre de club : aucune formation requise, c'est le président du club qui désigne cet arbitre auprès de sa CRA, laquelle l'inscrit sur le registre fédéral en case "arbitre de club".

Cet arbitre ne peut assurer que des fonctions de président de Comité de course que pour des régates de grade 5C et éventuellement de 5B, et uniquement dans son club.

Arbitres régionaux (comité de course, jury, jaugeur, umpire, expression de vague) : ils suivent un processus de formation théorique et pratique et font 2 évaluations avant d'être déclarés "arbitres" dans leur spécialité.

Il y a dans chaque ligue des formateurs et des évaluateurs désignés par la CRA chargés de ces formations et évaluations.

Les arbitres régionaux opèrent essentiellement dans leur ligue, mais peuvent arbitrer en dehors. Ils arbitrent de régates de grade 5 A, B, C, comme président du comité de course, du jury et de la jauge.

Par dérogation de la CCA, et en accord avec leur CRA, ils peuvent arbitrer des régates de grade 4, et en arbitre-adjoint, des régates de grade 3.

Ces arbitres sont renouvelables tous les 4 ans par la CRA. 

Arbitre nationaux : peuvent arbitrer, comme président, des régates de grade 5 C à 2, cela dépend de la catégorie dans laquelle la CCA les a classés. 

Arbitres internationaux : Top niveau !!! 

Le jeune arbitre : qualification reconnue à des jeunes licenciés de 14 à 18 ans qui officient après une formation en Comité de course et Jury. Ils assistent les présidents des CC et Jury.

Ce jeune arbitre peut à 18 ans, devenir "régional" sur proposition de sa CRA auprès des instances fédérales, s'il est reconnu en avoir les compétences.

 

Les commissaires aux résultats ne sont pas des arbitres mais peuvent s'inscrire comme tel sur une régate au moyen du site FFVoile, à la condition que le président de club, ait fait la même démarche que celle qu'ils font pour désigner les arbitres de club, nomination envoyée au président de la CRA.

 

Idem désormais pour les "mouilleurs", "viseurs", "secrétariat de comité", "secrétaire de jury", fonctions reconnues par la CCA, bien que n'étant pas des "arbitres". Ces personnes peuvent s'inscrire sur une régate via le site de la FFVoile, si leur présdent de club en a fait la demande.

 

Pour officier, tout arbitre, quelque soit sa spécificité doit avoir été validé soit par la CRA (régate de grade 5), soit par la CCA (régate de grade 4, 3, 2).

 

 

Formation

 

Si un licencié souhaite devenir arbitre (quelque soit la spécialité), voici le processus :

- Avoir pratiqué un ou plusieurs supports (voile légère, habitable...).

- Avoir participé comme coureur à diverses régates et savoir que les règles (les RCV) existent. 

Ces deux conditions réunies ne sont pas obligatoires mais, ça aidera bien.

Ensuite :

Faire acte de candidature auprès de la CRA, CDA et du CDV 56 (fiche commune d'inscription). Les formations débutant en janvier, les inscriptions se font au dernier trimestre de l'année.

 

Processus

 

Phase 1 : tronc commun

- Tous les candidats, quelque soit leur choix futur (CC, jury, jaugeur..) font le tronc commun.

- Celui-ci se fait en salle, avec plusieurs séances pour acquérir les notions de bases : connaissance des RCV, des procédures, "savoir-être et savoir-faire".

 

Phase 2 : le spécifique

Parallalèlement à cette formation, la précédent et après, les candidats souhaitant devenir Comité de Course embarquent au maximum sur des bateaux comité pour "pratiquer le métier" aux divers postes (pavillons, signal sonore, visée, mouilleur, chrono...). C'est la formation pratique.

Pour les candidats souhaitant devenir "jury", "jaugeur", la formation se fait avec un jury ou un jaugeur sur le "terrain".

Mais un passage sur les bateaux comités est également souhaitable, si ce n'est même fortement conseillé.

 

Phase 3 : stagiaire régional

Une fois terminées ces phases "théorique" et "pratique", le formateur propose à la CRA de nommer le candidat "stagiaire régional", soit CC, soit Jury, soit Jaugeur... selon le choix et la formation pratique faite par le candidat.

 

Phase 4 : arbitre régional

Le stagiaire passe deux évaluations avec un arbitre évaluateur, dans sa spécialité (CC, Jury, Jaugeur...). Si succès, le formateur qui a reçu l'avis des deux évaluations, propose à la CRA la nomination comme arbitre régional (CC, jury...), qui les inscrit sur le site FFVoile en fonction de leur spécialité.

Et c'est fini !

 

Pour un candidat débutant la formation en janvier et suivant ce processus, il peut être nommé Arbitre régional à la fin de la même année.

 

Infos diverses :

Dans le Morbihan, les responsables des formations sont :

- Pays de Lorient : André Le Neurès

- Baie de Quiberon : Gilles Bricout